Bach Flamenco Quand les suites pour violoncelle rencontrent la danse flamenca…

C’est un dialogue inattendu que nous offrent ces deux artistes émérites; une rencontre magique entre les suites pour violoncelle de Bach et la danse flamenca, mais pas seulement…
Menées de main de maître par Raphaël Perraud, super-soliste à l’Orchestre National de France, les gigues, gavottes et sarabandes prennent corps, de façon surprenante dans la gestuelle flamenca et contemporaine de la somme toute baroque Veronica Vallecillo.
Une danse élégante et fougueuse, rigoureuse et fantasque où les taconeos et palmas rythment et ponctuent ces suites du vieux maître de Leipzig.
A voir et à entendre!

Veronica Vallecillo : chorégraphie et danse
Raphaël Perraud : violoncelle


PROCHAINES DATES

DU 7 AU 13 MAI 2018
TOURNEE EN EQUATEUR (ECUADOR)
3 et 4 Juin 2017 festival « passe ton Bach d’abord » (auditorium Saint Pierre des cuisines) Toulouse
04 MAI 2017 FESTIVAL FLAMENCO de la Villette (grande halle de la Villette) Paris
25 Avril 2017 Le Hangart Marseille
08 MAI 2016  Musée de Grenoble (38)
17 JANVIER 2016  Festival flamenco de Nîmes


Presse
CHICA DE PARIS L’EXPRESS :  Flamenco et Bach sur un accord de violoncelle
« Accorder les pas du flamenco sur du violoncelle : le pari semblait casse-gueule. Mon a priori s’est fait balayer à coup de « tacones » sur la scène du théâtre Clavel à Paris. La danseuse et chorégraphe Veronica Vallecillo et le violoncelliste Raphaël Perraud réalisent avec maestria la fusion des deux univers. Il y a des mariages qui peuvent surprendre. L’alliance du sucré-salé dans les mets à l’instar du foie gras et du pain d’épice n’est pas du goût de tout le monde. Elle peut déplaire comme elle peut séduire par son originalité. Eh bien la création proposée au théâtre Clavel dans le 19e, jusqu’à ce soir, fait partie de ces unions détonantes qu’on aime ou qu’on déteste. Mais elle ne laisse en aucune façon indifférent. Franchement, entre nous, il faudrait vraiment faire la fine bouche pour désapprouver le mariage d’amour de la musique classique et du flamenco, surtout quand il est défendu par deux pointures dans leur domaine. A ma gauche, Raphaël Perraud, premier violoncelle solo de l’Orchestre national de France, brillant dans son costume noir cintré dont la cravate rouge fantaisie rappelle le côté irrévérencieux du spectacle. A ma droite, la chorégraphe Veronica Vallecillo, « flamenconaute ». Ses racines « andalou-toulousaines » l’ont menée naturellement des pointes de la danse classique aux taconeos du flamenco. Issue de “la nouvelle génération avant-gardiste de créateurs flamencos”, la danseuse bouscule nos certitudes en nous prouvant que le flamenco peut très bien se cuisiner à la sauce « classique ». La recette mitonnée par nos deux acolytes donne un savoureux goût doux-amer. Les suites pour violoncelle de Bach sont rehaussées par le piment de la danse flamenca. Veronica s’amuse à danser sur les cordes invisibles du violoncelle avec l’effronterie et la légèreté d’un funambule. Le mélange des genres très contemporain passe à la perfection. Preuve qu’il fait bon de casser les codes et de déconstruire les standards. »
Emilie Cailleau

Contact scène

ViaVox Production

tel : +33 (0)1 40 33 46 65

Voir aussi en ligne :
ViaVox Production